jeudi 19 février 2009

L'heure française

Comme on connaît ses saints, on les honnore. C'est pourquoi j'arrive systématiquement en retard partout depuis que je suis sur le territoire français.
Que ce soit la séance de cinéma, le spectacle au théâtre, le train du matin, la conférence du colloque, etc., rien n'est à l'heure.

J'arrive à comprendre certaines personnes qui, retenues par le boulot ou d'autres obligations, arrivent discrètement avec un peu de retard à certaines rencontres. Mais que des organisateur-trices ne soient pas prêt-es à l'heure qu'els ont els mêmes établie, je trouve ça incorrect. Et je n'accepte pas l'excuse "ohlala qu'est-ce que t'es parisienne à compter ton temps!" D'abord parce que je vois mal comment je pourrais être parisienne en ayant passé les 28 1eres années de ma vie hors de Paris. Ensuite parce que c'est me prendre pour une conne afin d'éviter de reconnaître leur manque d'organisation. Et puis je ne suis pas à disposition des gens. Moi aussi j'ai mon planning, mes horaires, mes obligations.

Alors oui, je rajoute toujours un bon quart d'heure à chaque horaire donné. C'est déjà assez agaçant alors quand 30 minutes après mon arrivée, rien n'est encore prêt pour commencer je me casse. Tout simplement.

2 commentaires:

julie a dit…

je ne sais pas si c'est typiquement français ou bien "français du 21ème siècle"?! ou bien juste mal élevé...

parce que je n'ai jamais vécu hors du sol français pour autant je suis très ponctuelle, et, je l'avoue, assez intolérante avec les gens systématiquement en retard.

(dans l'autre sens ma mère est un peu stressante à vouloir partir 20 minutes à l'avance pour un rendez-vous situé à 3 minutes)

Alice a dit…

Ben je pense que c'est quand même un peu (beaucoup) mal élévé mais pour avoir vécu à l'étranger, je peux dire que c'est typique non pas de France mais du sud (les italiens sont pas mal aussi question horaire).