vendredi 6 mars 2009

1er Prix Macho des Chiennes de garde

Aujourd'hui, à 12h00 précises, les Chiennes de Garde ont célébré la 1ere édition du Prix Macho.
Sur une sélection 100 phrases sexistes relevées dans les médias en 2008, les adhérent-es ont eu à choisir entre 8 phrases restées en lice.

Mais c'était aussi l'occasion de fêter les 10 ans des Chiennes de garde. Parmis les signataires célèbres de la 1ere heure : présent-es: Dominique Voynet, Jean Mulatier, Olga Trostiansky.
Parmis les excusé-es: Roselyne Bachelot, Benoîte Groult, Yvette Roudy.
Pas mal de nouvelles et nouveaux militant-es et 3 jeunes québécoises venues exprès pour l'occasion afin de voir ce qu'est le féminisme en France.

Et le Macho de bronze est: Cavanna pour un de ses articles dans Libération: " Hillary Clinton, donnée pour vainqueur haut la main aux préliminaires de l’Iowa, se fait étendre dans la bouse comme une vulgaire Ségolène. Je me retiens de jubiler. Va savoir pourquoi ? Après tout, elle ne m’est rien, cette bonne dame en tailleur rose mort-né, au sourire trop honnête pour être aimable, enveloppée de la tête aux pieds de l’angélique clémence de l’épouse fidèle au poste bien que… Elle porte sa dignité en grand cordon de la Légion d’honneur (ont-ils ça, là-bas ?), couperosée comme un pot de géraniums qui s’est retenu au dernier moment de tomber de la fenêtre. "
Avec ça, on est bien avancé-e pour connaître les qualités politiques d'Hillary Clinton. Le plus surprenant c'est que Cavanna fût l'un des 1ers signataires de Chiennes de garde. Il est venu tout de même en personne chercher son Prix. Attristé d'être primé "macho" il s'est dit encore plus triste de n'être "qu'un petit macho". Dommage mais tout le monde ne peut pas prétendre au Macho d'Or.

Le Macho d'argent revient à Fabrice Eboué pour avoir déclaré: "Le féminisme, c'est pas seulement des femmes autoritaires ou des mal-baisées, c'est aussi des lesbiennes"
Je suis ravie d'apprendre que je suis à la fois mal baisée et mal baisante. En effet, Skat, qui est lui aussi militant féministe, est donc une lesbienne mal baisée. Et qui que c'est qui le baise mal ce pauvre petit Skatounet? A votre avis?
Fabrice Eboué a cependant fait preuve d'une bonne dose d'humour en venant chercher son prix. Il s'est bien sûr défendu de tout sexisme en invoquant la difficulté du direct et d'humoriser sans préparation, d'où certaines maladresses possibles. Je trouve cet argument un peu faible. Faut-il une préparation spéciale afin de ne pas sortir spontanéement des propos sexistes? Pour ma part je n'ai pas besoin de préparation pour éviter de tenir des propos racistes, anti-sémites, homo et lesbophobes.Mais ce que j'ai apprécié avec lui c'est que, à l'évocation de la couverture du Nouvel Obs en hommage à De Beauvoir (pour rappel photo d'elle nue et action des Chiennes de garde réclamant une photo des fesses de Jean daniel), Fabrice Eboué n'a pas hésité à se déculotteret à nous montrer ses fesses. Or contexte ça aurait été ridicule mais dans le contexte et la façon spontannée dont cela s'est passé, c'était comique.

Et le 1er Prix revient à la majorité à Mgr Vingt-Trois, Archevêque de Paris pour avoir dit: "Le plus difficile, c'est d'avoir des femmes qui soient formées. Le tout n'est pas d'avoir une jupe, c'est d'avoir quelque chose dans la tête."
Cette phrase avait suscité la colère de quelques femmes catholiques qui avaient alors crée le "comité de la jupe" et déposé une plainte auprès des autorités religieuses. L'Archevêque avait alors exprimé ses regrets.
Sans surprise, il n'est pas venu chercher son Prix. C'est donc un mannequin à son effigie qui a reçu la prestigieuse distinction.

Vous trouverez la sélection des 100 phrases sur le site des Chiennes de Garde

5 commentaires:

Emelire a dit…

lol ! génial, j'ai fait un lien de mon blog vers ton récit .... c'était très "vivant" dis donc ;o)

Anonyme a dit…

Au moins Fabrice Eboué se repent, même avec une excuse moyenne.
Même si cette expression "mal baisée" pour sous-entendre qu'avec leur verge qu'ils espèrent surpuissante et magique^^, ils rendraient les femmes remplies de bonheur en les soumettant sexuellement. Hum hum j'ai un doute^^

Quand est-ce que certains comprendront que c'est pas être "mal baisée" le problème mais être mal considérée et que les expressions "mal baisée" ou "bien baisée" en sont les illustrations? Là encore, je n'ai plus d'espoir pour certains :p

Sinon la réaction de Cavanna : regret d'être un petit macho...

En tous cas merci pour le compte rendu.

jvvlee

Alice a dit…

Emelire, merci! Pour être vivant, c'était même explosif!

Jvvle, Eboué m'a parut assez sympa. Il a très bien pris ce prix, avec beaucoup d'humour.
Et comme tu dis: quel rapport entre être mal-baisée et dénoncer les violences conjugales, les viols, les insultes, les mariages forcés, etc...???

sounie a dit…

je ne savais pas tout ça ! cavanna parle comme ça ?? quelle honte pour un homme cultivé comme lui, je suis déçue !

Alice a dit…

sounie, le pire c'est qu'il a été un des 1ers signataires du Manifeste des Chiennes de Garde et donc il s'engageait à ne pas propager de propos sexistes.