mardi 7 juillet 2009

Je veux bosser le dimanche

Je fais partie de celles et ceux qui souhaiteraient travailler les week-ends et par conséquent les dimanches. Ben oui, le week-end je m'emmerde tandis que dans la semaine il y a de bons cours de danse en plein après midi, les administrations ouvertes pour régler tous les dossiers, les boutiques presque vides pour faire du shopping tranquille, etc.
Parce qu'est-ce qu'il se passe quand on doit récupérer un papier à la CAF ou à la Sécu? On prend une journée de RTT. Génial!

Bien sûr quand je dis que j'aimerais travailler le dimanche on s'offusque "Oh mais enfin! et la vie de famille???? Et les enfants????"
Ben des gosses j'en ai pas. C'est bizarre mais les gosse ça poussent pas tout seul par l'opération du St Esprit. C'est dur à croire mais c'est pourtant vrai et beaucoup de personnes sont célibataires et/ou sans enfants. Et franchement, quand je lis qu'un député UMP s'oppose au travail le dimanche parce que le dimanche les familles vont à la messe, en 2008, je me demande à quoi la loi de 1904 a servi.

Donc oui, je conçois que certaines personnes souhaitent conserver leur week end parce que leurs gosses n'ont pas classe et c'est leur droit mais il y a aussi des gens qui s'en balancent le cocotier du sacro-saint week-end. Ou alors on n'a qu'à établir de manière officielle que les nullipares n'ont pas voix au chapitre et que pour avoir une opinion respectable et respectée il faut s'être reproduit-e auparavant.

Et oui, chaque fois que j'ai pu travailler le week-end, je l'ai fait. Et j'aimerais bien qu'on me laisse ce droit. Je ne vois pas pourquoi un système basé sur le volontariat ne pourrait pas marcher. Il suffit de regarder chez nos voisins pour constater qu'on y travaille le dimanche. Et personne n'en est encore mort.

7 commentaires:

Thé Citron a dit…

Du moment que c pas imposé, pourquoi pas! Moi j'tiens trop à mes WE pour bosser le dimanche... Comment récupérer du samedi soir ??

Alice a dit…

En effet, grave question (j'ai eu des sorties du samedi absolumment extraordianires moi aussi). Maintenant je fais volontiers la fête un peu n'importe quel jour de la semaine. La folie du samedi m'a un peu passée.
Mais c'est clair que tout le monde ne veut pas bosser le we. Ca sera peut-être mon cas un jour. C'est pour ça que le volontariat me parait une excellente méthode. Parce que sincèrement, je pense pas être la seule à dans ce cas.

Amélie a dit…

Je suis plutôt d'accord avec toi, du moment que ça reste volontaire.

Je n'ai pas d'enfants, mais le week-end reste tout de même un des seuls moments dans la semaine où je peux être avec mon copain tranquille. Et pourtant, on habite ensemble.

Maintenant, j'ai un métier (journaliste) où l'on doit bien travailler le week-end. ça m'est arrivé plusieurs fois, de façon volontaire, et je ne regrette pas. On est plus tranquille et surtout mieux payée, argument de poids tout de même.

Shane a dit…

Je n'avais lu que des avis contre jusque-là... Ca me paraît une vaste question ! Bien sûr on n'en meurt pas, mais on perd disons un style de vie (qui est peut-être dépassé ?) Moi je n'ai pas d'enfant, mais les week-end sont des moments privilégiés pour voir amis et famille. Et le fait que ça concerne surtout les magasins me donne l'impression que vivre = consommer et ça je ne suis pas d'accord !

Alice a dit…

Amélie, C'est vrai que c'est beaucoup mieux payé et ça compte! Moi ce que j'apprécie surtout c'est d'être libre en semaine où tout est ouvert: banques, administrations, etc. J'aimerais bien pouvoir aller à la banque le dimanche par exemple! Mais bon, ça sera pas pour tout de suite.

Shane, c'est sûr que tout le monde ne souhaite pas bosser le week-end et ça me parait normal qu'on ne leur impose pas pas de travailler ces jours-là. Après pour ce qui est de la surconsommation je comprends ton point de vue mais je pense aussi que ça peut réguler la foule du samedi par exemple.

Ce que je regrette surtout c'est que quand on bosse à temps plein et à des horaires classiques, il est impossible de passer à la Sécu, à la CAF, de voir son docteur, de prendre un RV à la banque. Ca me saoûle.Je ne supporte pas qu'on me dise: "prends un RTT ou une 1/2 journée".

Virginie a dit…

Mon grand frère fait partie des veinards qui bossent déjà le dimanche. Sa journée de repos n'est jamais la même. Facile de prévoir quelque chose..Mais bon c'est un boulot, il aime ce qu'il fait alors c'est comme ça et c'est tout.
La copine de mon petit frère en fait partie aussi. Lequel petit frère bosse tous les jours sauf le dimanche. Passer une journée ensemble dans la semaine? Ben dans 42 ans. Parce que dans les deux cas, ils ne sont pas volontaires. Mais c'est ça où la porte.
Alors étendre ce systême à tous en arguant le volontariat, j'y crois moyennement.
De plus la loi, désormais votée, prévoit qu'il n'y ait plus de bénéfice financier, le dimanche étant payé de la même manière que les autres jours.
Les nullipares ont le même droit que les mères de famille, mais pas davantage.

Alice a dit…

Virginie, je pourrai écrire exactement ce que tu écris en mettant "jour de semaine" à la place de "dimanche".
Je comprends que certaines personnes ne veuillent pas travailler le dimanche et j'attends en retour qu'on comprenne que tout le monde n'a pas le même mode de vie. Les nullipares ou sans famille doivent avoir les mêmes droits que les autres comme tu le dit et par conséquant le droit de ne pas vouloir suivre le modèle familial classique. On est scandalisé que quelqu'un soit obligé de travailler le dimanche alors qu'il ou elle ne le souhaite pas et je suis d'accord. Comme je trouve scandaleux que je ne puisse pas choisir de bosser le we parce que moi c'est en semaine que je veux mes jours de repos. Mon opinion n'a ni plus ni moins de valeur que les autres et j'entends bien à ce que tout le monde la respecte.