vendredi 26 septembre 2008

Enfin, on en parle!

J'ai su la nouvelle quand j'étais en vacances. Comment? Par mes mailings des réseaux féministes. C'est tout. je n'ai rien entendu dans les médias "traditionnels".
Aujourd'hui je suis soulagée de voir que Le Monde relaye cette information et j'espère que grâce à ces articles, personne ne viendra jamais plus nous traiter de "sales féministes", nous qui espérons chaque jour et nous battons pour un monde humain où la barbarie serait proscrite.

A lire ici

2 commentaires:

Emelire a dit…

atroce !!!!!

Alice a dit…

Oui, et ça semble pourtant passer complètement inaperçu.