lundi 29 septembre 2008

Parlez-moi de la pluie

J'attendais sa sortie avec impatience, l'argument du film étant plutôt alléchant. Malheureusement, j'ai été un peu déçue. C'est un bon film dans l'ensemble mais il manque quelquechose, j'ai eu l'impression qu'aucune des histoires narrées dans le film n'a de fin. C'est sans doute la volonté de Jaoui, c'est son choix mais cela m'a un peu dérangée. Je suis restée sur ma faim. J'ai trouvé les personnages un peu trop caricaturaux. Comme le rôle du documentariste joué par Bacri. C'est trop pour être crédible. Alors c'est un film, donc de la fiction mais quand même, ce n'est pas de la science-fiction.
Ceci dit, le jeu des acteurs est excellent et c'est ce qui fait que j'ai accroché au film malgré tout.

Bref, j'avais adoré Comme une image et j'attendais encore mieux de Parlez moi de la pluie. Je crois que l'on est souvent déçu-e lorsque l'on attend trop de quelque chose.

4 commentaires:

Papillon a dit…

C'est dommage j'attendais aussi ce film, et finalement pas mal de personnes étant allées le voir semblent déçues... j'en suis toute refroidie du coup !

Emelire a dit…

je pense le voir aussi mais je n'attends pas de miracle donc ;o)

Headbanging a dit…

C'est pour ça qu'il faut aller voir un film sans a priori... Mais c'est difficile à appliquer parce que quand on va voir un film, c'est qu'on en a entendu du bien ou que le synopsis nous plaît !

Alice a dit…

papillon: je ne suis pas la seule alors à avoir été déçue. Bon, ben je dirai va le voir si tu n'as rien d'autre à faire.

Emelire: en effet, mieux vaut ne pas s'attendre à un miracle. J'espérais uen réflexion plus profonde sur la parité, la politique, les conflits et rapports sociaux. Tout m'a semblé bateau et superficiel.

headbanging: tu as raison. Les a priori sont sources de bien des surprises, bonnes comme mauvaises.