jeudi 9 octobre 2008

Journées Européennes de Lutte Contre la Traite des Etres Humains

Rassemblement le 18 octobre de 11h à 12h sur le Parvis des Droits de l'Homme place du Trocadero.


Journée Européenne de Lutte Contre la Traite des Êtres Humains
À l’occasion de la deuxième édition de la Journée Européenne de lutte contre la traite des êtres
humains qui se déroulera le samedi 18 octobre - journée qui a été initiée par le Conseil de
l’Europe - nous organiserons un rassemblement à Paris sur le Parvis des Droits de l’Homme,
place du Trocadéro, (métro Trocadéro ligne 6 et 9 à coté du Palais de Chaillot), de 11h à 12h afin
de rendre hommage à toutes les victimes de la traite des êtres humains. Afin que cet hommage
puisse être un rayon d’espoir pour toutes les personnes victimes de ce fléau nous comptons sur la
présence de tous et de toutes, car les chiffres sont alarmants.
- En Europe, l'Organisation internationale des migrations (OIM) estime à 500.000 (Chiffre 2006) le nombre des personnes trafiquées chaque année pour la seule exploitation sexuelle.
- L'Organisation Internationale des Migrations chiffre aussi à 120 000 le nombre annuel de femmes et d'enfants
qui font l'objet de trafics à destination de l'Union européenne.
Source: GIPF

2 commentaires:

Emelire a dit…

le week end sera particulièrement chargé et je ne pourrai y aller mais j'espère que les gens se mobiliseront !!! on crée tellement un monde de fractures, même dans un pays, à l'intérieur d'un même pays les gens vivent dans des mondes différents, notamment ceux et celles victimes de ce que l'on appelle 'la traite', j'aurais préféré qu'on parle de prostitution en général mais cela a été ainsi 'décidé', c'est mon seul bémol ...

Alice a dit…

Ce qui est bien ici c'est que cette journée a été initiée par le Conseil de l'Europe, ca prouve que les politiques s'occuppent un peu du problème. je suis d'accord sur ce que dis de la prostitution. C'est pour ca que j'apprécie le travail du GIPF. Cette ONG lutte contre toutes les formes de traite mais met l'accent sur la prostitution qui en découle et appelle à la mise en place d'une législation anti prostitution sur le modèle suédois.