lundi 26 janvier 2009

Le Pape n'est donc pas infaillible

C'est drôle comme certaines choses peuvent nous marquer. Alors que je n'ai suivi les cours de catéchisme qu'1 an je me rends compte que je connais pas mal de trucs sur le catholicisme. Peut-être parce que, même dans notre bel Etat laïque, l'Eglise exerce avec succès de nombreuses pressions.

Pour en revenir à ce qui m'avait marquée, entre autre, c'est l'infaillibilité du Pape. Qui dit "infaillible" dit qu'aucune de ses décisions, aucun de ses dires ne peuvent faire l'objet d'une révision car si tel était le cas, cela signifierait que le Pape aurait pris la mauvaise décision et donc n'est pas infaillible.
On peut penser aussi que celles et ceux qui remettraient la parole du Pape en question ne seraient pas catholiques puisqu'els iraient contre un des fondements de l'Eglise.

Alors alors, si le Pape est infaillible, le Pape actuel est donc un imposteur puisqu'il revient sur une décision de Jean-Paul II et annule l'excommunion d'Evêques extrêmistes dont un négationiste.
Ou alors c'est que le Pape n'est pas infaillible.
CQFD.

N'étant pas catholique je devrais avoir pitié d'indivudus qui se contredisent sur leur propre terrain et en arrivent à donner du crédit jusqu'à des négationnistes. On parlerait d'eux comme on parle des extrêmistes.
Le problème, c'est que l'Eglise se mêle d'affaires qui ne la regarde pas. Aujourd'hui encore, la France subit les pressions de catholiques. Rappelez vous il y a quelques mois comment la question d'une législation sur l'euthanasie a été balayée et envoyée aux oubliettes. Rappelez-vous la loi sur l'enregistrement à l'état civil de foetus décédés, regardez les menaces sur l'IVG ici, au Canada et en Lithuanie sous les pressions et menaces des religieux, regardez ces petites filles irlandaises contraintes de subir leur grossesse causée par un viol, regardez l'interdiction de divorcer à Malte, etc.
C'est bien joli d'envoyer des soldats lutter contre la loi des Mollahs en Asie Mineure mais que fait-on de la loi de l'Eglise qui nous menace dans nos libertés chaque jour?
C'est pour ça que je m'inquiète de voir réhabiliter des négationistes, je m'inquiète de voir excommunier des femmes souhaitant devenir prêtre alors que la connonisation de Pie 12 (vous vous rappellez Pie 12 et la Shoah?) est à l'ordre du jour au Vatican.

Quand est-ce que la religion deviendra pour de bon une affaire privée et qu'elle se contentera d'édicter des modes de vie et de pensée à ses membres et uniquement à ses membres?

J'espère vraiment que ce genre d'ineptie va complètement discréditer l'Eglise et la remette à sa place: une religion à suivre par ses seuls fidèles et qui foutra la paix aux autres.

3 commentaires:

Emelire a dit…

oui tu vois, je le sais de tellement mauvaise "foi" que je ne lui ai même pas accordé ce crédit de logique ;o) en revanche je ne pense pas que les Etats devraient laisser divaguer n'importe quoi sous prétexte de foi. Je trouve que l'Etat laïc doit se mêler des choses car des gens fragiles, influençables, et surtout ... les enfants ... ne devraient pas devoir subir de telles inepties, de manière organisée et ayant pignon sur rue. On ne peut pas empêcher toutes les dérives sectaires et les folies, pour les sectes il y a en principe (!) une comission, enfin un organisme de veille, or pour la religion non. Cela me scandalise ! la hiérarchie catholique délire en ce moment. Les églises sont totalement vides mais ils ont encore de l'argent et font tout pour tenter d'influencer, l'élection d'Obama a porté un sacré coup à ces extrémistes de droite.

fofita a dit…

Le nouveau pape c'est une calamité. Il va en arrière au lieu d'aller de l'avant... Et pourtant je suis catholique et croyante, et être en désaccord avec lui ne me fera pas changer de religion. Il faut continuer à se battre pour un Etat laïque à 100%, même si c'est dur de passer l'éponge après tant de siècles passés sous le joug de l'Eglise. la religion est effectivement affaire de vie privée et c'est la liberté de chacun. Selon moi, les extrémistes catholiques sont tout aussi à craindre que les extrémistes musulmans dont on parle tellement... Alors que toutes les grandes religions pronent l'amour et la tolérance, quand aurons-nous enfin la joie de voir un monde qui ne se déchire pas en son nom et au nom de Dieu? C'est tellement ridicule et contradictoire...
(Désolée pour le pavé, ça fait un bout de temps que je me tâte à écrire un article à ce sujet...)

Alice a dit…

Emelire, tu t'exprimes mieux que moi. C'est du rôle de l'Etat laïc d'intervenir contre ces dérives. Le prolème c'est que l'influence du Vatican est tellement forte, que...ben voilà. Surtout que ce cher pape met bel et bien la religion catholique au rang de secte.

Fofita, aucun souci, les commentaires étant ouverts chacun-e a le droit de donner son avis :-)
L'idéal serait en effet la religion comme tu la décrit. Malheureusement, les intégristes veillent au grain.