jeudi 1 janvier 2009

Nouvelle année

1er jour d'une nouvelle année qui commence.
Perso, le Nouvel An je n'y fais pas trop attention. Je souhaite la bonne année mais je ne fais pas forcément quelque chose de spécial.
Cette année, pour le passage à la nouvelle année, Skat et moi avons préparé un petit repas rien que pour nous deux, en amoureux et amoureuse que nous sommes.
En plus, pour mo,i le 31 décembre n'est pas seulement la fin d'une année civile. C'est aussi la date de ma venue officielle à Paris. Pas mal de choses se sont passées pour moi depuis ce changement de pays. C'est donc une date importante pour moi.

J'ai préparé ma venue en France dès novembre 2008 et pourtant, quand je me suis installée à Paris, rien n'était prêt ou presque: pas de carte de Sécu, une chambre en sous-location au noir, pas de boulot car pas de Sécu...
Un an après, tout ça a bien changé et en plus, je me suis vraiment bien faite à la vie parisienne: je râle presque sans arrêt et surtout sans raison, je marche à toute allure, je considère comme "plouc" tout individu perdu dans le métro, j'utilise le terme de "province" pour parler du reste de la France. Limite je me fais peur.

En tout cas, si Paris ne me séduit guère par sa soi-disant légendaire beauté (je trouve certains coins et quartiers franchement crados et moches), je suis emballée par toutes les activités que peut offrir une capitale de cette taille.
Professionnellement, il est clair que je n'aurai jamais en France les conditions que je pourrais avoir en Suède par exemple. Ca compte dans une vie. Mais il n'y a pas que le travail. J'ai une vie après le boulot, une vie très intense. Cette vie est un peu limitée en ce moment à cause de mes insomnies. Je vais d'ailleurs entamer une thérapie dans une unité du sommeil et dès que ça ira mieux, je m'en donnerai à coeur joie: danse, concerts, musées, associations linguistiques, asso humanitaires...en Scandinavie, tout ça n'est pas aussi riche et développé. C'est pourquoi même si je ne cracherai pas sur 1 année ou 2 à l'étranger, je me sens chez moi à Paris et j'aimerais bien y rester.

3 commentaires:

Shalima a dit…

Très bonne année à toi, Alice ! puisses-tu retrouver le sommeil, et continuer sur ta lancée !

Papillon a dit…

Je me dis que Paris ça doit quand même être sympa pour la pluralité des services, l'accès à la culture, etc... Mais mine de rien je ne sais pas si je pourrais y vivre, ma petite campagne me manquerait un peu... Ceci étant, y passer quelques années me plairait bien !

Emelire a dit…

ce matin un jeune couple avec poussette me souhaite 'bonne année', je leur réponds 'bonne année' avec un large sourire ... et en fait je les entends redire 'bonne année PARIS', et constate qu'ils ont eu un pb avec un automobiliste irrascible au passage piéton, que le type en + refuse d'avancer et bloque la circulation ... ! et que ce couple venaient bien entendu de Province. j'ai eu un peu honte ... les bagnoles à Paris c'est vraiment trop l'agressivité !