lundi 27 avril 2009

Pas d'hésitation:vaccination?

Salutaire le gardasil? Pas si sûr! Ce vaccin contre certains papillomavirus commence à être de plus en plus décrié.
Je ne suis ni médecin, ni chimiste, ni biologiste mais pour avoir eu à faire souvent au corps médical je peux dire que j'ai appris beaucoup et que je me méfie beaucoup. Je pense que de nombreux malades connaissent le "business" hospitalier et médical.
Attention! Je ne généralise pas! Il y a fort heureusement d'excellents médecins mais il y a aussi les autres.
Déjà, moi les vaccins, je me méfie. Si certains ont eu un effet positif indéniable (tetanos, polio,etc.) d'autres me laisse songeuse. C'est le cas de ce fameux vaccin censé protéger du cancer du col de l'utérus.
Je lui reproche avant tout d'être trompeur. Si l'info est passée comme quoi il protège des papillomavirus dont certains sont responsables du cancer du col de l'utérus, je crois que beaucoup ont fait l'amalgame avec un vaccin contre le cancer du col de l'utérus.
Ce qu'il faut retenir c'est que ce vaccin protège d'une toute petite quantité de papillomavirus alors qu'il en existe des centaines. La protection est donc très limitée.
En plus, hommes et femmes peuvent être porteurs de ces papillomavirus alors pourquoi ne vacciner que les filles? Si on veut éradiquer ces saletés il faut traiter tous les porteurs en plus des porteuses.
D'autre part, ce type de cancer n'est pas le plus dangereux. C'est pas une raison me direz-vous. Ok. C'est vrai. Malgré tout, vacciner des adolescentes saines sans avoir aucun recul sur un vaccin qui ne protège que très partiellement, ça sent le coup de lobbying à plein nez.
Sans tomber dans l'extrême et la parano, je pense que ça pose question. D'autant plus qu'un dépistage sans danger et efficace contre le cancer (le vrai, pas les papillo) existe: le frottis vaginal qui, de toute évidence, sera toujours pratiqué vaccination ou pas. Du fric pour les labo d'analyses avec l'analyse des frottis et du fric pour les géants du médoc avec le vaccin. Un beau coup double.

Article sur Rue89

5 commentaires:

Emelire a dit…

ce vaccin est extrêmement cher -mais remboursé - des cohortes d'ado sont convoquées via les lycées vers les hopitaux publics pour y recevoir la précieuse info d'aller se faire vacciner avec trouille sur les verrues génitales et autres joyeuseries (qui effectivement existent et le préservatif n'en protège pas)... Ce que j'en ai retenu c'est effectivement qu'il n'y a aucun recul, de supers bénéfs en revanche ... mais aussi que le cancer du col frappe 2 fois plus les fumeuses ... (bizarre mais c'est scientifique ça, faudrait le dire + aux jeunes !) et que les affections non cancéreuses sont multipliées en fonction du nombre de partenaires. Donc je ne vois pas trop l'urgence de se précipiter sur les seringues pour vacciner toutes les jeunes filles de 14 ans (l'âge moyen du 1er rapport étant 17 ans) qui ne vont pas tout de suite donc multiplier les partenaires ... avec un vaccin dont on ne sait en fait pas grand chose ... sachant qu'ils ne sont pas sûrs que le vaccin soit efficace + de 5 ans ! il faut continuer à faire des frottis de toutes façons. Enfin ce vaccin rapporte gros ce qui explique la très belle mobilisation publicitaire et bien culpabilisatrice pour les mères, ils savent où taper ! :o(

Alice a dit…

Ca pour nous culpabiliser, ils sont vachement forts.Et comme par hasard, c'est encore les mères qui passent pour indignes. Et les papas? Ils souhaitent donc tous que leur fille ait un cancer? Ou c'est encore tabou pour les hommes de prononcer les mots vagin et utérus? Pour ce qui est de chatte et de salope, pas de tabous par contre! Bon, je dérive un peu mais ça m'énerve de toujours tout foutre sur le dos des femmes et ce stéréotype de LA Mère.

jardin a dit…

Comme dab, c'est sur le site de Martin Winckler, et ça date de 2008:

http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=908&var_recherche=vaccin+papillomavirus

Ya la version courte, pour les gens pressés, et la longue, pour les curieux.

Shane a dit…

C'est vrai qu'ils nous rabachent bien les oreilles avec ce vaccin, c'est fou la pub qu'ils font partout. Je suis bien d'accord sur l'histoire des papas ainsi que des porteurs au masculin...

Alice a dit…

jardin, merci pour le lien! Je connaissais ce docteur. Ca fait plaisir de voir qu'il en existe aussi des comme lui.

Shane, cette pub commence à me gaver sévère. J'ai plus l'impression qu'il s'agit d'une pub pour du yaourt ou du chocolat que pour un produit médical.