lundi 25 mai 2009

Je me casse!

Comme ça me ferait trop chier de me jeter dans la Seine pour cette merde puante, je préfère penser à ce que je peux faire. Tant qu'à faire un truc que j'aime hein, c'est mieux!
Alors comme j'aime les voyages, j'aime découvrir de nouveaux pays, de nouvelles façons de vivre, et que de toute façon, quand je suis revenue en France c'était dans l'idée de n'y passer que quelques mois pour en repartir aussitôt et ben voilà: yé mé casse! C'est décidé! A l'automne au plus tard je quitte la France pour de nouveaux horizons.
Je rêve d'Australie, de Singapour, de l'Inde mais bon, il faut être un tant soit peu réaliste. De toute évidence ce sera la Grande Bretagne, la Suède ou l'Espagne.
Je me suis mise à l'espagnol intensif et j'ai crée des alertes mails-emploi sur Londres, Oxford, Barcelone et Madrid. J'ai des échos sur ce qu'il se passe du coté de la Suède par des ami-es là-bas.
J'ai hâte! Par dessus la tête de la France, de son sexisme à un niveau que je n'imaginais même pas, de nos impôts qui servent à financer des appels au viol, de ses hôpitaux qui sont de véritables dangers publics (et oui, je n'en parle pas ici mais j'ai ce qu'on appelle une maladie chronique et des toubibs j'en bouffe trop souvent), de son administration pourrie (plus de 3 mois que j'ai pas touché mes APL, c'est Skat qui m'aide pour le loyer au passage parce qu'ils sont en retard ces pôv ptits choux de la CAF), sans compter que je n'ai même pas le droit de m'inscrire sur les listes électorales. J'arrête là la liste parce que ça m'énerve. Je sais que ce n'est le paradis nulle part mais à ce point, à part dans le tiers monde...et encore! je connais des danois qui ont préféré les conditions d'études universitaires en Ouganda qu'en France (véridique!!!!!!). Je crois qu'il n'y a pas grand chose à ajouter à ça.

Alors oui, il y aura des soucis, des problèmes plus ou moins graves ailleurs aussi mais au moins je changerai d'air, je parlerai une autre langue, je vivrai dans un milieu international, j'expérimenterai de nouvelles choses. Et ça, ça me plait!

9 commentaires:

flashmarion a dit…

Si tu as envie d'etranger, c'est super de t'en donner les moyens!

Par contre, j'ai du mal a te suivre sur ce que tu dis de la France. J'ai souvent l'impression qu'on n'a pas vecu dans le meme pays. Bien sur, il y a du sexisme, des problemes avec l'administration ou avec les hopitaux mais, en ce qui me concerne, je t'assure que la France, elle me manque. Je t'assure qu'il y a bien pire dans les pays dits "developpes".
Je sais bien que tu n'enonces que ton opinion alors je me permets d'enoncer la mienne.

Pour l'Espagne, ce serait super en tout cas, bon courage et bonne chance, alors!

Alice a dit…

C'est sûr que si tu parles du pays dans lequel tu te trouves, je comprends que la France te manque. J'y ai adoré mon séjour en touriste mais je croisais les doigts chaque jour pour ne pas devoir avoir recours à un médecin et je n'irai pas y vivre.
En revanche, je reviens d'un pays où ma foi, tout ou presque le place dans les meilleurs pays à vivre du monde et je te garantis que je vois la différence même si le Danemark commençait à changer (et pas en bien) avant que je parte.

flashmarion a dit…

J'ai eu de supers échos du Danemark -par un collègue danois/australien- et des pays du nord ( Suède en particuliers).

C'est vrai que le Japon, pour ce qui est de la vie quotidienne, c'est dur -beaucoup plus que je ne pensais-...

Alice a dit…

Ah la Suède! J'avoue en rêver et je pense que je finirai par m'y installer. Je ne crois pas que ça se fasse maintenant pour plusieurs raisons mais je la garde en tête.

Du Japon j'adore les sushis et Myazaki mais je ne crois pas que je supporterais le quotidien.
Enfin, ça doit être une super expérience quand même.

Emelire a dit…

ça me fait plaisir pour toi, tu es jeune alors c'est le moment, mais on va perdre une activiste et ça me fait mal au coeur, mais bon ... tu as bien raison. Si tu peux continuer à tenir ton blog ça permettra de communiquer malgré tout (en français quoique je me débrouille en anglais ;o)

Alice a dit…

Dis donc Emelire tu crois quand même pas que tu vas te débarrasser de moi comme ça hein! LOL! C'est pas 2h d'avion ou de train de Paris qui vont m'empêcher de continuer à soutenir le mouvement féministe français. D'autant plus que si je peux changer de pays, je ne peux pas vraiment changer de nationalité et comme Skat et moi on est que français-e, ça nous concernera toujours un peu voire beaucoup ce qu'il se passe dans l'hexagone. Sans compter que le féminisme c'est mondial. Je compte donc bien continuer à vous prêter main forte et à vous faire partager les actions des féministes britanniques ou espagnoles!

Emelire a dit…

ah ben alors ça c'est franchement génial !

Anne-Jo a dit…

Bonjour,

On ne se connaît pas et je suis tombée sur ton blog par hasard (via une recherche google sur I.Ciaravola).

Je souhaite juste réagir à ton message... Certes la France n'est pas le pays idéal (existe-t-il d'ailleurs??), mais il a quand même eu le mérite de t'accueillir, tu pourrais donc avoir au moins la décence de le respecter.

Je regrette d'avance ce message, mais j'en ai assez que vous tous, immigrés ou simples étrangers de passage, vous crachiez sur ce pays au sein duquel vous vous abreuvez.

La France est aujourd'hui malmenée et humiliée par tout un chacun, sans que ses propres enfants ne réagissent. Alors pour une fois, je le fais.

Alice a dit…

Anne-jo, en effet tu ne me connais pas et toi qui parles si bien de décence tu pourrais au moins faire l'effort de lire correctement et de savoir à qui tu t'adresses.
Rassure-toi! Je suis française de naissance de parents et grands parents français sur des générations.
Tu vas mieux là?
Et quand bien même je ne serai pas française? Cela doit-il m'empêcher d'avoir mon opinion? D'autant plus que je dis vouloir partir donc d'où vois-tu que je me nourris de "son sein"? Tu crois que je vais voler ton travail quand je serai en Espagne?

Ce sont des messages d'intolérance et d'ignorance comme le tien qui me conforte encore plus de partir loin d'ici.
Ceci bon courage à toi.