mardi 31 août 2010

Les pédophiles aussi prennent l'avion

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/08/30/pedophilie-air-france-fait-voyager-les-enfants-sans-adulte-a-proximite_1404593_3224.html

Honnêtement, je ne sais pas quoi dire.

7 commentaires:

Pomme a dit…

Cette nouvelle me laisse perplexe et je ne sais meme pas pourquoi. J'ai pris l'avion non accompagne depuis mes 18 mois, il n'y a jamais eu aucun probleme, les enfants sont surproteges par les PNC.

imadelovetopoetry a dit…

Idem, je ne sais pas quoi dire.

Mais vive les suspicions hein

Alice a dit…

Pomme, c'est aussi l'impression que j'ai. J'ai pris l'avion pas mal de fois et je n'ai jamais olé avec plus de 2 ou 3 enfants non accompagné-e-s à bird. On les repère vite avec leur petit pancarte et l'hôtesse ou le steward qui les suit partout. Et puis c'est sans compter sur la sécurité à bord.

imadelovepoetry, en effet cela risque d'amener des suspicions et ça ne me semble pas très opportun au vue du traitement de la pédophilie. J'ai l'impression que c'est un coup médiatique pour cacher les vrais problèmes de pédophilie.Un coup d'épée dans l'eau en somme.
Et qu'est-ce que ça veut dire en fait. Enfant, éloignez-vous des hommes adultes? Comme pour les femmes qui n'ont qu'à rester enfermées chez elles pour ne pas être violées. Des solutions qui n'en sont pas.
Et en attendant, des pédophiles bénéficient de pétitions...

Chez Héloïse a dit…

Et pourquoi ne pas opter pour la solution des femmes-accompagnatrices comme c'est suggéré ?

Alice a dit…

Chez Héloïse, pourquoi pas oui. En même temps je crois que le problème vient du placement de l'enfant en cabine. C'est British Airways me semble-t-il qui a eu une plainte d'une homme à qui l'équipage avait demandé de changer de place car assis à coté d'un enfant non accompagné et donc suspicion de pédophilie.

Kalista a dit…

Je lis dans l'article : "Pour le service juridique d'Air France, les probabilités d'attouchements sexuels sont plus élevées que celles de dépressurisation d'urgence". C'est donc le service juridique et non le service sécurité qui a tranché... Je crains que cette décision n'aie été prise que pour éviter des ennuis judiciaires à Air France aux dépends de la sécurité en vol. Pour protéger les comptes de la société de paiements de dommages et intérêts, pas pour protéger les enfants... (snif)

Alice a dit…

Kalista, on craint la même chose alors...