samedi 26 juillet 2008

Ah zut! J'ai oublié le bébé

2 enfants sont morts, oublié-es par leur père. Je ne peux pas et ne veux même pas comprendre. On peut me targuer d'intolérante mais c'est plus fort que moi. Comment peut-on "oublier" son enfant? Comment continuer à vivre après ça?

Je n'ai pas d'enfant donc je peux pas, en effet, savoir si je pourrai ou non oublier ma gosse dans la voiture mais rien que d'y penser,... tiens, je ne peux même pas y penser. Je crois que je deviendrai folle, au sens médical du terme.

Quoi qu'il en soit, Peugeot diffusait une pub dans laquelle un père est si heureux de conduire qu'il en oublie de déposer ses enfants, sagement assis à l'arrière, à l'école.
Sur l'affiche, une voiture qui roule et pour légende "7h42: vos enfants montent à l'arrière pour aller à l'école
15h37 vos enfants sont toujours à l'arrière".

Déjà avoir pour idée un père qui fait passer sa voiture avant sa progéniture ça me plaît moyen avec un grand euphémisme. Alors aujourd'hui, avec 2 enfants "cuit-es" au soleil... Beurk.


Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, Peugeot annonce le retrait de sa campagne publicitaire. Soulagement. Ca fait plaisir de voir qu'il n'y aucun besoin de pétition et de signatures.


Ca fait plaisir et du bien. J'insiste pour qu'il n'y ait pas de mal entendu.


Mais ça fait mal aussi.

Mal parce qu'il faut lutter pour le retrait d'un "Hacke-moi si tu peux" par les Conseil des Yvelines. Si vous n'êtes pas encore au courant allez voir ici , mal parce qu'on sait que 90 à 95% des prostituées ont été trafiquées (sources GIPF) et par conséquent violées, battues, humiliées :Des femmes ont raconté les tortures endurées pour avoir enfreint les règles du gang. Plusieurs ont été battues à coups de barre de fer ou de batte de base-ball, puis plongées dans une baignoire d’eau glacée pour ne pas avoir d’hématomes. Une autre a eu le nez cassé après avoir reçu des coups de porte...Certaines ont subi des avortements contre leur gré, d’autres des opérations de chirurgie esthétique pour faire grossir leur poitrine. Libération le 18 juillet 2008 sur l'affaire Sneep.
Alors que dire des pubs Domono's pizza et dernièrement de la pub pour la location auto Sixt? je vous invite à lire ceci

Quand on sait qu'une femme sur 5 sera violée au cours de sa vie (source Amnesty International) et que chaque année, 4 millions de femmes et fillettes sont vendues dans le monde (source GIPF), comment ne pas voir le mal que font ces "publicités".
Le problème c'est que, en reconnaissant le racisme, l'antisémitisme, l'homophobie (on a déjà parlé de crime homophobe mais jamais de crime sexiste), la violence ethnique et JAMAIS le sexisme on pousse à sa banalisation. On arrive à en déduire que ce n'est pas grave. Le viol, la prostitution (et par là même la traite des femmes) font parties intégrantes de notre société et cela ne choque pas.
On parle de crime raciste parce que le racisme c'est grave, de crime antisémite parce que l'antisémitisme c'est grave, de crime homophobe parce que l'homophobie c'est grave. Par déduction logique, on ne parle pas de crime sexiste parce que le sexisme ce n'est pas grave.
C'est pourquoi le féminisme (lutte pour l'égalité des sexes et pas pour la domination sur les hommes puisque il semble falloir encore le préciser pour certain-es) a encore, hélas, de beaux jours devant lui.

2 commentaires:

Emelire a dit…

Je ne peux que souscrire pleinement à tout ce que tu as écrit, et en plus, aucune réponse non plus de la part du Conseil Général des Yvelines qui le fait exprès ! :o(

Alice a dit…

C'est ça le pire: aucune réaction.