mardi 29 juillet 2008

Kung Fu Panda

Ciné encore, mais un ciné qui fait du bien cette fois.
Kung Fu Panda trace l'histoire (ou plutôt le destin) de Po, panda obèse aussi mou que les nouilles qu'il vend et qui n'a d'yeux que pour le Kung Fu et les Five Furious (lamentablement sous-titré français en 5 cyclones), apprenti-es maîtres et maîtresses incontesté-es en la matière et dont l'un d'els est appelé à devenir Le ou LA guerrier-re prophétique qui libèrera la pays du Mal.
Le Mal en l'occurrence, c'est Taï Lung, ancien élève avec les 5 cyclones mais qui a mal tourné et qui se retrouve emprisonné. Son évasion spectaculaire va transformer la vie paisible mais ennuyeuse de Po.

Bien que l'histoire soit un peu (beaucoup) tirée par les cheveux, j'ai vraiment accroché à l'action. Et puis c'est un film d'animation, pas un documentaire de Planète Animal après tout.
Le graphisme est magnifique, c'est un réel bonheur pour les yeux. Une belle métaphore aussi sur nos capacités et sur les aléas du destin.
J'aurais souhaité un peu plus de profondeur quant au personnage de Taï Lung. Ses quelques phrases prononcées à la fin du film m'ont fait instinctivement penser à ces petits rats que les parents forcent à danser et sur les conséquences qui en découlent. Je parle de danse parce que c'est ce que je connais le mieux mais la réflexion est valable dans tous les domaines, ces parents qui croient que leur progéniture est L'élu-e.
Le destin de Po n'est peut-être pas d'être marchand de nouilles et celui de Taï Lung n'est peut-être pas celui du gentil guerrier.
Si vous ne l'avez pas vu je vous le recommande. Un bon moment de détente en perspective.

1 commentaire:

Tend and Co a dit…

Oh, je l'ai vu aussi, j'ai beaucoup aimé, j'ai passé un super moment ! En fait, depuis que je sais pour moi, j'adooore les dessins animés, c'est mon petit coté enfant ...