dimanche 21 septembre 2008

Le NYC Ballet à Bastille

Le NYCB est en tournée à Paris depuis le 9 septembre dernier. Il se produit à l'Opéra Bastille avec 4 programmes différents.
Je prévoyais de voir le 2eme et le 3eme programme. Un contretemps ne m'a pas permis d'assister au 2eme programme. Je n'ai donc vu que le 3eme hier en matinée. 18 euros la (trés bonne) place.

En ouverture, Duo concertant de Balanchine sur une musique de Stravinski. Au violon Eric Lacrouts et au piano Cameron Grant. Le couple de danseurs: Darci Kistler et Nilas Martin.
J'aime ce ballet car il marie à la perfection la danse à la musique. En effet, le couple écoute la musique avant de danser.
Les danseurs sont excellents. Je connaissais déjà Darci Kistler et j'avais hâte de la découvrir en live mais je n'avais jamais vu danser Nilas Martins. Els forment un couple en parfait accord.

2eme ballet: Hallelujah Junction de Peter Martins sur une musique de John Adams. Danseur-ses solistes: Janie Taylor, Gonzala Garcia et Daniel Ulbricht.
Entré au répertoire du NYCB en 2002, je ne connaissais pas ce ballet. J'ai adoré. La chorégraphie colle à la musique, c'est fluide, limpide, dynamique, un mélange de style balanchinien et de Forsythe. Les pianistes Cameron Grant et Richard Moredock ont excellé.

3eme ballet: After the rain de Christopher Wheeldon sur la magnifique partition d'Arvo Pärt Spiegel im spiegel für Alina superbement interprétée par Eric Lacrouts au violon et Cameron Grant au piano. Les danseur-ses: Wendy Whelan et Sébastien Marcovici.
Heureusement qu'il y a la musique car j'ai trouvé la chorégraphie banale, voire insipide. Si je n'avais pas su que c'était de Wheeldon j'aurais cru qu'il s'agissait d'un ballet médiocre des années 70. Quand je vois que ce pas de deux a été crée en 2005 je suis presque incrédule. Aucune originalité. On devine à l'avance les pas qui vont suivre. Dommage car les danseur-ses, sont talentueux-se.

La représentation se termine avec le sublissime Dances at a gathering de Jérôme Robbins sur des musiques de Chopin interprétées par Susan Walters.
5 danseurs et 5 danseuses (Benjamin Millepied, Ashley Bouder, Amar Ramasar, Yvonne Borree, Jared Angle, Abi Stafford, Jonathan Stafford, Jenifer Ringer, Sara Means et Antonio Carmena) nous offrent une danse fluide, riche, inventive, musicale.

J'ai aimé voir le NYCB ailleurs qu'en VHS. Le spectacle que j'ai vu m'a permis d'admirer une compagnie brillante, énergique, pleine de vie. J'ai aimé voir des tailles et gabarits différents. Si les dansueses étaient toutes très minces sans être des sacs d'os, les hommes sont de fluets à athlétiques.
Petits points négatifs: des problèmes de synchronisation dans Dances at a Gathering, la qualité des pointes pas toujours très propres. Mais dans l'ensemble, un merveilleux moment de danse.

2 commentaires:

Ann a dit…

Merci de m'avoir fait découvrir ce superbe ballet. Que dire de plus si ce n'es qu'il s'agit de deux heures de féérie !

Alice a dit…

Ravie que cela t'ait plu!