lundi 25 octobre 2010

Et la paternité? C'est pour des prunes?

Je pense que personne n'a échappé à la nouvelle: le Parlement Européen a adopté une loi instaurant un congé maternité de 20 semaines.
Dans l'absolu, c'est très bien sauf que je me pose plusieurs questions.

Pour commencer quelles mesures vont être prises contre les entrprises qui favorisent l'emploi masculin par peur que la dame ne se mette à pondre démesurément? Tout le monse sait qu'à partir de 25 jusqu'à 40ans (et avec un pic de défiance encore plus accru entre 30 et 35 ans) les femmes sont toutes un utérus sur pattes pour la majorité des boîtes qui recrutent. Avec 4 semaines de congés sup, comment l'emploi féminin va-t-il se porter?

Et puis surtout, pourquoi toujours parler de congés maternel? Et les pères??????

Et bien les pères ils se contentent de 15 jours de congès paternité. 15 jours contre 5 mois. Les enfants c'est définitivement une affaire de femmes. La parthénogénèse semble être le moyen de reproduction préférée de ces dames.

Tant qu'on n'aura pas repenser le rôle des pères et des mères, tant qu'on continuera de sacraliser la maternité à l'excès et de considérer les nullipares comme des déchets inutiles, tant que la paternité ne sera pas prise en considération on n'avancera pas d'un chouilla. Et comme chacun sait, qui n'avance pas recule.

Alors des congés mater pour les femmes qui choississent d'avoir un enfant, oui mais par pitié, il faut aussi compter avec les pères pour que toute la responsabilité des soins à l'enfant ne retombe pas exclusivement sur la mère. Il y a d'ailleurs de nombreux pères qui souhaiteraient passer plus de temps pour apprendre à connaître leur nouveau/nouvelle né-e.

Il y a peu, l'EU avait donné raison à un père espagnol qui s'était vu refuser un congé d'allaitement par son entreprise. N'était-ce qu'une poudre aux yeux?

Pour ma part je suis beaucoup plus favorable à l'instauration d'un congé parental basé sur le modèle suédois. Congé partagé équitablement entre le père ET la mère favorisant ainsi l'égalité homme/femme au travail et permettant à l'enfant de profiter de ses 2 parents.

9 commentaires:

Pomme a dit…

Je trouve ca bien que le conge mat soit allonge, parce que ca sera benefique pour la mere et pour l'enfant. Par contre oui, ils auraient du penser au pere !
Tu sais que ca me tracasse cette histoire de conge paternel. Parce qu'a Singap, c'est meme pas 15 jours comme en France, c'est 5 jours maximum pour les hommes. Et franchement, je trouve que c'est tres peu...
Du coup on pense prendre des unpaid leave pour qu'il puisse rester a la maison un maximum et surement demander un mi-temps travaille a la maison, ca nous donnera plus de flexibilite dans les horaires (bosser pendant la sieste, le soir quand bebe dort...). Si nous arrivons a nous organiser comme ca, nous serons chanceux. Pas tout le monde ne peut travailler depuis la maison aussi librement.

Je refuse de m'en occuper seule et qu'il ne connaisse pas son bebe, meme si c'est moi qui vais l'expulser dans les cris et la douleur (!), un enfant, ca se fait a deux et ca s'eduque a deux, on s'en occupe a deux. Sinon ou est l'interet?

Amélie a dit…

Je suis complètement d'accord avec toi. Pour moi, l'un des gros problèmes de la discrimination à l'emploi, c'est l'absence de congé pat. Le temps partiel subit, les taches ménagères pas réparties, ça vient beaucoup de là.

C'est quelque chose qui me fait de plus en plus peur. J'aimerais avoir un enfant d'ici quelques années, et ce que je vois me laisse perplexe.

Pomme a dit…

D'ailleurs j'ai dit une betise, c'est deux jours le conge paternel a singap (et pas 5).

Alice a dit…

Pomme, 2 jours?!!!!! Mais c'est comme si c'était rien. J'espère que vous pourrez trouver une solution pour vous occuper tous les 2 de votre bout de chou.
Et sinon pour les mères c'est combien de jours (ou mois)?
Je croise les doigts pour que vous puissiez bosser à la maison.

Amélie, ce qu'il faudrait c'est une forte mobilisation des femmes ET des hommes à ce sujet et sans doute aussi quelques jurisprudence en faveur des pères "au foyer" (comme le cas de ce père espagnol et son congé allaitement) qui soient relayées et suivies. Quand les entreprises verront que homme ou femme l'éventualité de l'arrivée d'un enfant pèse autant pour l'un que pour l'autre ça sera gagné.

Pomme a dit…

Pour les peres, c'est 2 jours au moment de l'accouchement + 5 jours dans l'annee (si bebe est malade, ce genre de chose).
Pour les meres, c'est 8 semaines a l'accouchement + 4 semaines (plus ou moins payees, c'est a negocier avec l'employeur) dans l'annee si elle a plus de deux enfants (donc si elle a au moins trois enfants).
Par contre, tout est fait pour que les meres travaillent. Les systemes de garde sont tres bons, on peut meme mettre bebe a l'ecole des 8 mois (c'est une sorte d'ecole / garderie dont les singapouriens sont fans, pour que l'enfant developpe ses capacites intellectuelles au plus tot). Le gouvernement a mis en place un systeme assez bien rode, il n'y a pas beaucoup de meres au foyer !

Le pays qui m'avait le plus surpris, c'est Netherlands (ma belle soeur m'a raconte comment ca se passait dans sa boite a Amsterdam), les meres ont une semaine de conge apres l'accouchement... Si elles veulent prendre plus, ce n'est pas paye.

Des que je suis malade ou que je fais un malaise, il rentre tout de suite et travaille depuis la maison. Comme ca il s'occupe de moi en meme temps (c'est franchement top).
Quand bebe sera la, ca sera plus officiel, avec un emploi du temps maison/bureau determine a l'avance et approuve par big boss.

Chez Héloïse a dit…

Moi j'y vois là encore une incitation à la reproduction qui trouve ses racines dans une politique nataliste. La démographie et en l'ocurrence les naissance constituent des facteurs de développement économique, tant pis si cela se fait sur le dos des femmes qui, une fois les enfants engendré.e.s, devront y consacrer pas mal de leur temps (même après le congé maternité !) et "choisiront" un temps partiel pour pouvoir tout concilier ... d'où les retraites tronquées.

Alice a dit…

Pomme, 2 jours pour le père c'est vraiment peu mais au moins avec 5 jours sup si bb est malade ça montre que les Singapouiens admettent le fait qu'un homme peut garder son enfant malade. Déjà le fait que les mères travaillent et qu'on leur en donne les moyens est une super bonne chose.
Je ne connais pas du tout Singapour et j'apprécie tous tes commentaires qui me font découvrir plein de choses!
Bon courage pour votre organisation!

Héloïse, j'y vois pareil que toi. Une éloge de plus à la maternité alors qu'on est déjà en surpopulation.

nouch a dit…

Je pense aussi qu'il faut multiplier les recours pour discrimination pour ensuite pouvoir faire jouer la jurisprudence avant d'arriver à une législation plus juste, comme en Suède.

Alice a dit…

nouch, il faut espérer que la décision de justice concernant ce père espagnol aura des suites positives.